discordance

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Employé pour la première fois dans B. de Ste-Maure, Troie, 441 ds T.-L., venant de l’antonyme du mot harmonie du grecque ancien ἁρμονία signifiant union, agrément. Référence nécessaire

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
discordance discordances
\dis.kɔʁ.dɑ̃s\

discordance \dis.kɔʁ.dɑ̃s\ féminin

  1. État de ce qui est discordant, tant au sens physique qu'au sens moral.
    • Discordance des sons, des couleurs, des parties d’un édifice.
    • Discordance des esprits, des caractères.
    • De magnifiques éloges, vraiment. Seule, dans ce concert, une petite discordance. Il paraîtrait – votre parole d'honneur, n'est-ce pas ? – il paraîtrait donc que notre collègue aurait une fâcheuse tendance à s'adonner à la boisson. — (Pierre Benoit, Le Soleil de minuit, Albin Michel, 1930, réédition Le Livre de Poche, page 18)
    • À certains moments, l’ampleur de cette discordance statistique préoccupe le FMI à cause de ses implications analytiques pour les études des Perspectives de l’économie mondiale et les activités de surveillance multilatérale de l’organisation. — (Perspectives de l’économie mondiale: octobre 1996 : étude effectuée par les services du Fonds monétaire international, 1996)
  2. (Géologie) Interruption dans la continuité des strates créées par sédimentation.

PrononciationModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier