disjoindre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin disjungere → voir dis-, joindre et disjoncter.

Verbe Modifier

disjoindre \dis.ʒwɛ̃dʁ\ transitif ou pronominal 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se disjoindre)

  1. Séparer des choses qui étaient jointes.
    • Les poutres des murs se disjoignirent, et, par ces ouvertures, Jasper Hobson et ses compagnons stupéfaits purent voir les ours. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il me sembla que cette forme noire, étriquée, allait s’affaisser et se disjoindre dans la neige. Une semaine plus tard, on le trouva mort, assis contre son lit, le canotier à ses pieds. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 76-77)
    • La commune de Belval-Bois-des-Dames est disjointe de la perception de Brieulles-sur-Bar et rattachée à la perception de Buzancy. — (Journal officiel de la République française, 1964, vol.96, page 9263)
  2. (Justice) Séparer deux ou plusieurs causes ou instances, afin de les juger chacune à part.
    • Les deux instances furent disjointes.

NotesModifier

Jusqu’au XIXe siècle, le s était muet (\di.ʒwɛ̃dʁ\) [1].

DérivésModifier

  • degré disjoint (intervalle d’une note à une autre qui ne la suit pas immédiatement dans la gamme, comme de ut à mi)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier