Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin districtus, participe passé de distringere (« écarter, maintenir étendu »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
district districts
\dis.tʁikt\

district \dis.tʁikt\ masculin

  1. (Histoire) Étendue de juridiction, sous l’Ancien Régime.
    • Un juge ne peut juger hors de son district.
  2. (Histoire) Ancienne division principale d’un département, aujourd’hui arrondissement.
    • La commune d’Épineau-les-Voves, sur le territoire de laquelle sont bâties deux églises, demande que les matériaux de celle que le district de Joigny vient de mettre en vente au profit de la Nation soient employés aux réparations de l'autre; […]. — (Documents sur la révolution française: Résumé des délibérations du directoire du département du 4 juillet 1792 au 9 juillet 1793, Impr. A. Gallot, 1903, page 165)
    • Situé au confluent de la Bresle et de la Méline, Guémicourt comme Beaucamps-le-Jeune était en Normandie et fut rattaché au district d'Amiens en 1790. — (Josiane Sartre, Châteaux "brique et pierre" en Picardie: Quatre siècles d'architecture, Nouvelles Éditions Latines, 2012, page 117)
  3. (Suisse) Division administrative de certains cantons suisses.
  4. (Plus généralement) (Toponymie) Division territoriale de moyenne étendue.
    • (Par analogie) Les petits districts très différents qui se trouvent soudés artificiellement dans le Tarn-et-Garonne retrouveront leur vitalité quand, échappés à un compartimentage mal conçu, ils seront de nouveau mêlés aux vastes divisions provinciales commandées par la nature des choses. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • En revanche, il se jeta avec fureur sur d’autres documents que l’on lui présenta et se mit à griffonner avec une ardeur qui aurait fait honneur à M. Dumont lui-même, entassant allégués sur allégués, ajoutant les dits aux susdits, mettant la cité dans le comté, le comté dans le district et le district dans la province ; enfin n’omettant rien de tout ce qui pouvait rendre son style parfaitement barbare et inintelligible, et par là même parfaitement légal et irréprochable. — (Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, Charles Guérin, G.H. Cherrier, éditeur, Montréal, 1853, I, 5, p. 74)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • district sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français district.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
district
\ˈdɪst.rɪkt\
districts
\ˈdɪst.rɪkts\

district \ˈdɪst.rɪkt\

  1. (Toponymie) District, région.
  2. (Administration) Arrondissement.

DérivésModifier

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français district.

Nom commun Modifier

district \Prononciation ?\

  1. Arrondissement.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,8 % des Flamands,
  • 98,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]