FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De dix et de sept.

Adjectif numéral Modifier

Invariable
dix-sept
\di.sɛt\
ou \dis.sɛt\

dix-sept \di.sɛt\, \dis.sɛt\ pluriel

  1. (Antéposé) Seize plus un, cardinal correspondant au nombre 17.
    • Vous, à qui la vie parisienne est connue jusque dans ses exostoses, vous devinez qu’il lui fallait environ dix-sept mille livres de rente, car il avait dix-sept francs d’impositions et mille écus de fantaisies. — (Honoré de Balzac, La Maison Nucingen, 1838)
  2. (Postposé) Dix-septième.
    • La page dix-sept.

Transcriptions dans diverses écrituresModifier

→ voir 17

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Invariable
dix-sept
\di.sɛt\
ou \dis.sɛt\

dix-sept \di.sɛt\, \dis.sɛt\ masculin invariable

  1. (Au masculin) Nombre 17, entier naturel après seize.
    • Les nombres dix-sept, chez les Romains, et treize chez nous, étaient considérés comme sinistres, parce qu’ils rappelaient la mort, laquelle de tout temps fut appréhendée des humains. Le nombre XVII peut être considéré comme l’anagramme de VIXI, j’ai vécu (au sens absolu), lequel était une inscription tombale. — (La Chronique médicale : revue de médecine historique, littéraire et anécdotique, vol. 33-34, 1926, page 373)
  2. (Par métonymie) Chose portant le numéro 17.
  3. (Au masculin) (Avec le) Dix-septième jour du mois.
    • Je reçois le dix-sept, une carte de mon père « le désempoché ». — (Gilbert Bouet, Ma grande aventure, Publibook, 2012 (apparemment une allusion à la Poche de Saint-Nazaire))

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • dix-sept sur l’encyclopédie Wikipédia  
Précédé
de seize
Cardinaux en français Suivi
de dix-huit