Voir aussi : dočte

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin doctus (« savant »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
docte doctes
\dɔkt\

docte \dɔkt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui possède une grande science, une grande érudition, principalement littéraire ou historique.
    • Un docte jurisconsulte.
    • Un docte archéologue. Par extension,
    • De doctes leçons.
    • De doctes veilles.
    • Les médaillistes, en ceci d'accord avec les écrivains, avec les artistes, naguère encore consacraient exclusivement leurs veilles à l'étude de la docte antiquité. Le grec et le romain, voilà ce dont se composait le médaillier d'un véritable amateur. — (« Numismatique : Recherches sue les Monnaies des Évêques de Toul », par Ch. Robert (rapport de M. L. Paris), dans les Travaux de l'Académie nationale de Reims, volume 5 (20 novembre 1846-27 mai 1847), Reims : chez P. Regnier & chez Brissard-Binet, 1847, p. 155)
    • Ni stupides, ni rigides, ni confinés aux étages inférieurs de notre cerveau, les processus inconscients ont contredit toutes les doctes mais incorrectes assertions des XIXe et XXe siècles. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 217)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
docte doctes
\dɔkt\

docte \dɔkt\ masculin et féminin identiques

  1. Personne docte.
    • En est-il un, parmi les doctes du suprême savoir, qui puisse nous dire que nous fûmes des sots et que les beautés artistiques ne sont qu’un commerce comme un autre ? — (Panaït Istrati, Les Arts & l’Humanité d’aujourd’hui, page 11 ; paru en 2018)

TraductionsModifier

RéférencesModifier