Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin impérial dunc, croisement entre dumque, forme allongée dum « allons ! » et de tunc « alors ».

Conjonction de coordination Modifier

donc \dɔ̃k\ ou \dɔ̃\

  1. Marque la conclusion d’un raisonnement.
    • Je pense, donc je suis.
  2. Marque l’induction, exprime qu’une chose est ou doit être la conséquence, le résultat d’une autre, qu’elle a lieu en conséquence d’une autre.
    • Ainsi donc vous refusez.
    • Vous êtes donc bien décidé.
    • Il faut donc vous obéir.
    • Vous serez donc toujours le même.
    • Vous voyez donc bien que j’avais raison.
    • Donc, vous vous trompez !
    • Ils partirent donc secrètement.
  3. Marque d’étonnement, de surprise.
    • J’étais donc destiné à lui survivre !
    • Voilà donc tout le fruit que j’ai retiré de mes soins !
    • Qu’avez-vous donc ?
    • Que dit-il donc là ?
    • Qu’ai-je donc fait pour que vous me traitiez de la sorte ?
    • Quoi donc! il me résisterait ?
    • Mais où est donc passée ma carte bleue ?
    • Allons donc !
  4. Rend plus pressante une demande, une injonction.
    • Dites-nous donc comment la chose s’est passée.
    • Répondez donc.
    • Donnez-moi donc cela.
  5. Renforce une phrase.
    • – Qu’elles sentent donc bon ! — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 25.)

SynonymesModifier

Marque de conclusion d’un raisonnement
alors
Marque l’induction
ainsi (en début de phrase), alors, en conséquence, par conséquent
Marque d’étonnement, de surprise
alors

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin dunc.

Adverbe Modifier

donc

  1. Alors, donc.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Ancien françaisModifier

Adverbe Modifier

donc \Prononciation ?\

  1. Variante de dont.

RéférencesModifier