donner cours

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) Composée de donner et de cours.

Locution verbale Modifier

donner cours \dɔ.ne kuʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de donner)

  1. Accorder de la valeur. Laisser faire.
    • Quand il s’agissait de juger le monde d’une façon plus générale, indépendamment du perpétuel soupçon qui me le faisait considérer en masse comme un voleur de mon bien, alors je donnais cours à mes invectives avec une joie féroce. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 158)
    • On s’attendait qu’incontinent après le retour du Roi, on verrait établir quelque sorte de gouvernement qui pût donner cours aux affaires entièrement suspendues depuis la mort de Don Juan. — (Marie-Catherine d’Aulnoy, La cour et la ville de Madrid vers la fin du XVIIe siècle, E. Plon et cie, 1876, page 144)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier