donner lieu

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de donner et de lieu.

Locution verbale Modifier

donner lieu \dɔ.ne ljø\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de donner)

  1. Fournir le sujet ou l’occasion.
    • La condensation des vapeurs ou nuages donne lieu à la pluie ou à la neige, suivant les températures. — (Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura - Tome 1 : Géologie, 1er fasc., 1865, p.112)
    • Deux systèmes sont en présence […]. Le premier est impraticable, le second donnerait lieu à des glissements qui iraient à l’encontre du but proposé. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La rentrée à bord se fit sans encombre, mais donna lieu à nombre d'acrobaties. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Introduit en France vers 1725, ce jeu devint rapidement populaire et il donna lieu à de tels excès que la police s'efforça, à maintes reprises, de l'interdire. — (Frans Gerver, Le guide Marabout de Tous les Jeux de Cartes, Verviers : Gérard & C°, 1966, page 47)
    • La fièvre aphteuse (cocotte), grave chez les bovidés, peut être transmise à l'espèce humaine. Elle donne lieu alors à une stomatite caractérisée par la fièvre et une éruption de grosses vésicules qui ont pour siège d'élection la face dorsale de la langue. — (Docteur Gaston Variot, Traité d'hygiène infantile, Doin, 1910, p.300)
    • Dans une espèce qui a donné lieu à un arrêt de la Cour de Lyon du 5 mai 1966 (D., 1966.547) il était reproché à un charcutier d'avoir confectionné des produits de charcuterie, en l'espèce saucissons, saucisses ou godiveaux, contenant des matières grasses supérieures à un taux de 50%, ce qui l'avait mis en l'état infractionnel, eu égard aux usages locaux, loyaux et constants. — (Revue trimestrielle de droit commercial, volume 20, éd. Sirey, 1967, page 304)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier