dormition

Voir aussi : Dormition

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVème siècle) Du latin dormitio (« même sens »). Dormitio étant le supin du verbe latin dormire (« dormir »).

Nom commun Modifier

 
Dormition de la Vierge.

dormition \dɔʁ.mi.sjɔ̃\ féminin, au singulier uniquement

  1. Action de dormir, sommeil. Il ne s’emploie guère que dans l’expression : Dormition de la Vierge.
  2. Endormissement.
  3. (Beaux-Arts) Œuvre d’art représentant la mort de la Vierge Marie.
  4. (Christianisme) Mort de la Sainte Vierge, des pieux fidèles et des saints, à l’exception de ceux décédés de manière violente.
    • Aussi, avant de nous parler de la dormition de la Mère de la vie, éprouve-t-il le besoin d’examiner les raisons pour lesquelles le Fils de Dieu est mort. — (Échos d’orient, Volumes 11 à 13, 1908)
    • Parmi les douze grandes Fêtes de l’Église orthodoxe, quatre lui sont consacrées (sa Nativité, sa Présentation au Temple, l’Annonciation et sa Dormition), dont la première et la dernière des douze. Pareil symbolisme s’avère du plus haut intérêt. — (Michel Quenot, La mère de Dieu: Joyau terrestre, icône de l’humanité nouvelle, Éditions Saint-Augustin, 2006, p. 25)

NotesModifier

  • Selon la religion catholique la dormition est le nom donnée à la mort de la Vierge car cette mort fut comme un court sommeil, puisque suivie de l’assomption.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • dormition sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français dormition (« même sens »), lui-même du latin dormitio (« sommeil »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
dormition
\dɔːˈmɪʃ(ə)n\
dormitions
\dɔːˈmɪʃ(ə)nz\

dormition \dɔːˈmɪʃ(ə)n\

  1. Endormissement.
  2. (Par euphémisme) La mort.

Nom commun 2Modifier

Invariable
dormition
\dɔːˈmɪʃ(ə)n\

dormition \dɔʁ.mi.sjɔ̃\ au singulier uniquement

  1. (Christianisme) Variante orthographique de Dormition (dormition de la Vierge-Marie).

Voir aussiModifier