Voir aussi : draché, Drache

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand dreschen (« battre au fléau »).
Pour d'autres auteurs, le mot du vieux français drashe employé depuis le XIIIe siècle signifiant « résidu du malt » a vraisemblablement une origine celte, comme beaucoup de termes ayant trait à la brasserie. Il viendrait de drasca, repris en latin médiéval en drachia ou drascum.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
drache draches
\dʁaʃ\

drache \dʁaʃ\ féminin

  1. (Belgique) (Nord et Nord-Est de la France) Pluie forte et subite ; averse.
    • Après avoir, toute la journée, parcouru les sections de vote, — je me rappelle un certain dimanche trempé de cette pluie brabançonne que l'on nomme là-bas la drache, pluie qui me fut impitoyable et me prit au petit matin dans la rue […]. — (Souvenirs de Charles Benoist: 1894-1902. A travers l'Europe, t.II, page 22)
    • Ce matin, on a eu une drache carabinée, que Jef ne voyait plus rien à travers mon pare-brise ! — (Georges Roland, C'est Le Brol Aux Marolles, 2008, page 161)
    • Place Saint-Denis, une drache l'accueillit à sa descente. Bien protégés, les passants réfugiés en dessous des auvents transformés pour la cause en abris provisoires, contemplaient le garçon qui accélérait sa marche en maugréant du fait qu'il n'avait, pour une fois, pas emporté de parapluie. — (Guillaume Clairval, L'Affaire Blore, Publibook, 2009, page 132)
    • Car aujourd’hui, je vous dis pas, c’est drache sur drache, ça finit pas de cesser, comme dit Erik. — (François Caradec, Le doigt coupé de la rue du Bison, Fayard, 2008, page 213)
    • Dans la région minière du nord de la France, que Szczepan Twardoch évoque brièvement et qui semble proche de sa Silésie natale, une « drache » est une forte pluie. L'indice est-il pertinent ? À n'en pas douter, c'est une pluie de mots, d'expressions étrangères, qui attend le lecteur au fil des pages. — (« Note de la traductrice », dans Drach, de Szczepan Twardoch, traduit du polonais par Lydia Waleryszak, Les Editions Noir sur Blanc, chap. 9)
  2. (Belgique) Tournée générale.
    • J'essaie de m'y engloutir mais tout à coup, devant moi surgit ta tête de morue.
      — Remets une drache, Miss.
      Je refais surface, me dirige vers la pompe à bière.
      — (Jacqueline Daussain, Et je fais quoi, moi, maintenant?, éd. Quadrature, 2009, page 22)

SynonymesModifier

Forte pluie

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
drache draches
\dʁaʃ\

drache \dʁaʃ\ féminin

  1. (Régionalisme) (information à préciser ou à vérifier) Nom donné aux restes constitués par l'orge ayant servi à la fabrication de la bière.

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe dracher
Indicatif Présent
il drache
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent
qu’il drache
Imparfait

drache \dʁaʃ\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de dracher.
    • Les savoureux jeux de mots sont déclinés en cartes postales, tee-shirts et casquettes : « Rodin des Bois », « Complètement Miró », « Le Titien à sa mémère », « À Bruxelles, il ne pleut jamais mais qu’est-ce qu’il drache », « Oui, mais non » à dégoter au BOZAR SHOP. — (Petit Futé Bruxelles guide un grand week-end, 2013, page 7)
  2. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de dracher.
    • Qu'il tombe des cordes ou qu'il bruine, qu'il drache ou qu'il gouttine, ça mouille ! — (site www.french-connect.com, 25 février 2016)

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Même sens fondamental de « grain » que drac.

Nom commun Modifier

drache \Prononciation ?\ masculin

  1. Caroube.

VariantesModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

drache \Prononciation ?\ féminin

  1. (Météorologie) Pluie significative ou importante, averse.

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier