FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1548) D’un ancien bas-francique *draiƀjō « pousse, rejet », déverbatif de *draiƀjan « pousser, faire avancer », qui correspond au gotique draibjan, vieux haut allemand treiben, vieil anglais drǣfan, islandais dreifa.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
drageon drageons
\dʁa.ʒɔ̃\

drageon \dʁa.ʒɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) Rejeton qui naît de la racine d’un arbre ou d’une plante et que l’on peut en détacher pour le replanter ailleurs.
  2. (Botanique) (Québec) Tête secondaire d'une plante.
    • La taille des plants de tomates consiste à enlever les drageons qui poussent à l’aisselle des feuilles. — (Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentaiton du Québec)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

TourangeauModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
drageon drageons
\Prononciation ?\

drageon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Botanique) Repousse d’une plante issue d’un bois déjà coupé, drageon.

RéférencesModifier

  • Jean-Claude Raymond, La langue de Rabelais et le parler du sud de la Touraine et du Loudunais : À la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, 2008 → [version en ligne]