FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Le terme provient du néerlandais, parce que Ferdinand Alvare de Tolède, duc d’Albe et gouverneur des Pays-Bas, faisait amarrer ses bateaux à des pieux lors de son séjour au Portugal.

Nom commun Modifier

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
duc-d’Albe duc-d’Albes
\dyk d‿alb\
(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
duc-d’Albe ducs-d’Albe
\dyk d‿alb\
 
Une série de ducs-d’Albe.

duc-d’Albe \dyk d‿alb\ masculin

  1. (Construction) (Génie civil) Pieu ou faisceau de pieux émergeant et destiné à l’amarrage ou à l’évitement des bateaux.
    • Ferdinand Alvare de Tolède, duc d’Albe et gouverneur des Pays-Bas a donné son nom à un opéra de Donizetti et au duc-d’Albe en génie civil maritime.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier