durcissable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1845)[1] Dérivé de durcir, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
durcissable durcissables
\dyʁ.si.sabl\

durcissable \dyʁ.si.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on peut faire durcir.
    • Dans le procédé en une phase, on emploie une plus grande quantité de formol pour obtenir directement la résine durcissable. — (Jean Delorme, Le présent et l’avenir des matières plastiques, B. Arthaud, Paris-Grenoble, 1944, page 86)
    • Une solution intéressante de réparation consiste également à introduire des tiges d’armatures en matière plastique renforcée de fibres de verre à surface rugueuse et d’une résine synthétique durcissable entre la pierre et la tige. — (Bertrand Schwartz, Lotfi Hasni, Balcons en béton armé : Conception et pathologie, Éditions CATED, 2017, page 36)
    • L’économie circulaire rencontre ses propres limites : le polyuréthane (polymère durcissable) ne peut pas être refondu. — (Arnaud Pautet, Les défis du capitalisme : Comprendre l’économie du XXIe siècle, Dunod, Malakoff, 2021)

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la seconde édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1845, page 155.