Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

De l’adjectif possessif e (« son, sa, ses (à lui) ») et du pronom hini.

Pronom possessif Modifier

e hini \e ˈhĩː.ni\

  1. Le sien, la sienne (à lui).
    • Lom ne oar ket roeñvañ ; va lodenn-me a dlefe eta bezañ brasocʼh eget e hini. — (Jakez Riou, An ti satanazet, Skridoù Breizh, 1944, p. 100)
      Lom ne sait pas ramer ; ma part devrait donc être plus grande que la sienne.
    • Prederouriezh Sant Tomas a zo bet prederouriezh an dilusk, e hini a vo prederouriezh al lusk. — (Maodez Glanndour, Fetis ha difetis, in Al Liamm, niv. 7, Meurzh-Ebrel 1948, p. 61)
      La philosophie de Saint Thomas a été la philosophie de l’immobilité, la sienne sera la philosophie de la mobilité.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Pronoms possessifs en breton
Possédé
Singulier Pluriel
Possesseur Singulier 1re personne ma hini ma re
après da ’m hini ’m re
2e personne da hini da re
après da ’z hini ’z re
3e personne Masculin e hini e re
Féminin he hini he re
Pluriel 1re personne hon hini hor re
2e personne ho hini* ho re*
3e personne o hini o re
* Aussi utilisé au singulier et pluriel de politesse.