eau de Javel

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du nom de Javel, village à l’ouest de Paris, où elle fut d’abord fabriquée.

Locution nominale Modifier

eau de Javel \o də ʒa.vɛl\ féminin (Indénombrable) (pluriel à préciser)

 
Bouteille d’eau de Javel
  1. Mélange d’hypochlorite de potasse et de chlorure de potassium, dilué dans de l’eau dans une proportion de 6 à 8 %. Elle est utilisée pour blanchir le linge et pour désinfecter l’eau.
    • Il est donc conseillé de pratiquer immédiatement un nettoyage rigoureux de la plaie avec un virucide puissant (eau de Javel diluée au 1/10ème par exemple). — (Pharmacologie clinique, p. 45, Éditions INSERM, 1989)
    • L’eau de Javel (hypochlorite) est un agent de blanchiment courant et un bon désinfectant, qui tue beaucoup de bactéries et de virus. L’eau de Javel est bon marché et facile à trouver. — (Bill Forse, Christian Meyer, et al., Que faire sans vétérinaire ?, Cirad / CTA / Kathala, 2002, page 352)

VariantesModifier

Quasi-synonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier