Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du nom de son inventeur un certain Rabel incriminé dans l'affaire des poisons, pendant le règne de Louis XIV.

Locution nominale Modifier

eau de Rabel \o. də.ra.bɛl\ féminin (Indénombrable)

  1. (Pharmacologie) Alcoolé composé de 2/3 d'éthanol à 95° et d'1/3 d'acide sulfurique à 66°, dans lequel on fait macérer des pétales de coquelicot. Employée comme dissolvant du sulfate de quinine.
    • Dans ce parallèle il sera facile de constater que l’action solubilisante de l’eau de Rabel est considérablement plus grande (surtout si elle n’est pas trop récente) que celle d’une quantité correspondante d’acide sulfurique. — (P. Carles, « L’Eau de Rabel », Journal de pharmacie et de chimie, Ve série, tome XIV, 1886)

TraductionsModifier