Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Hyperlourde parce que la substitution du tritium au protonium (ou protium) augmente le poids moléculaire encore plus que ne le fait la substitution du deutérium (formant l’eau lourde).

Locution nominale Modifier

eau hyperlourde \o i.pɛʁ.luʁd\ féminin, (Indénombrable)

  1. (Physique) Composé chimique de formule T2O. Oxyde de tritium.
    • […] découvraient l’Eau lourde : D2O. Puis, on découvrit bientôt un troisième isotope, l’Hydrogène 3 ou Tritium : H3 [sic] ou T, et une Eau hyperlourde (T2O) en 1951, laquelle est un oxyde de tritium légèrement radioactif. Il existe encore une Eau semi-lourde : HOD. — (Raymond Furon, Le Problème de l’eau dans le monde, 1963)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier