Étymologie

modifier
Composé de eau et de oxygéner, car il s'agit d'une molécule d'eau à laquelle est rajouté un atome d'oxygène

Locution nominale

modifier

eau oxygénée \o ɔk.si.ʒe.ne\ féminin (pluriel à préciser)

 
Effets de l'eau oxygénée trop concentrée sur la peau.)
  1. (Chimie, Pharmacologie) Solution aqueuse composée de 3% de peroxyde d’hydrogène utilisée comme antiseptique et hémostatique, les dosages plus élevées, à partir de 10%, sont des décolorants, à des concentrations plus élevées le produit devient caustique.
    • Je me suis décoloré les cheveux avec de l’eau oxygénée.
    • On y introduit des substances diverses, des menthes pilées du benjoin de la sauge du styrax mêlés à du formol à du phénol à du permanganate à de l’eau oxygénée. — (Monique Wittig, Les Guérillères, Éditions de Minuit, page 98)
    • Ainsi, en sortant de sa source sur la Terre primitive et en arrivant dans une atmosphère constituée essentiellement de CO2, l’eau chaude a dû se dissocier pour produire de l’eau oxygénée (H2O2), laquelle a sans doute oxydé toute matière organique. — (Frances Westall, Mars, un autre laboratoire pour explorer les origines de la vie, Pour la Science, 22 novembre 2017)

Synonymes

modifier
L'eau oxygénée à 10 volumes (environ 3% de peroxyde d'hydrogène) est utilisée en tant que désinfectant, celle à 30 volumes (environ 10%) est un décolorant, à cette concentration il peut déjà devenir caustique pour la peau, au delà de 30%, eau oxygénée à 120 volumes, c'est un produit dangereux, très réactif qui doit être utilisé avec des connaissances en chimie et des protections adaptées.

Traductions

modifier

Hyperonymes

modifier

Méronymes

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier