Voir aussi : Èdó, Edo

BasqueModifier

Conjonction de coordination 1 Modifier

edo \ɛdɔ\

  1. ou
    • Bata edo bestea.
      l'un ou l'autre.

Conjonction de coordination 2Modifier

edo \ɛdɔ\

  1. environ, approximativement, plus ou moins.
    • Ordubiak edo izango ziren.
      Il devait être deux heures environ.
  2. Vers.
    • Bostetan edo iritsi da
      Il est arrivé vers cinq heures.

Conjonction de coordination 3Modifier

edo \ɛdɔ\

  1. Est-ce que... ?

DérivésModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

edo \e.ˈdoː\

  1. Forme de localisation de la troisième personne du singulier du passé de l’indicatif du verbe bezañ.
    • Bez’ edo neuze e-tal ti eun den koz. — (Yann ar Flocʼh, Koñchennou eus Bro ar Ster Aon, Kemper, 1950, p. 199)
      Il était alors près de la maison d’un vieil homme.

AnagrammesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) De l’indo-européen commun *h₁ed-, heĝh- [1] qui donne eat en anglais essen en allemand, ἔδω, edô (« manger ») en grec ancien, le slavon jasti d’où есть en russe, jíst en tchèque.
(Verbe 2) Du verbe do (« donner »), avec le préfixe e-.

Verbe 1 Modifier

ĕdō, infinitif : ĕdere, parfait : ēdī, supin : ēsum (irrégulier) \Prononciation ?\ transitif

  1. Manger.
    • miserrimus est, qui cum esse cupit, quod edit non habet, Plaute
      le plus malheureux est celui qui, lorsqu'il désire manger, n'a pas de quoi manger.
    • esuri ubi sumus?
      où dînerons-nous ?

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Verbe 2Modifier

ēdō, infinitif : ēdere, parfait : ēdidī, supin : ēditum \Prononciation ?\ transitif

  1. Publier, faire sortir de.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier