effeuillage

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé du verbe effeuiller avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
effeuillage effeuillages
\e.fœ.jaʒ\
ou \ɛ.fœ.jaʒ\

effeuillage \e.fœ.jaʒ\ ou \ɛ.fœ.jaʒ\ masculin

  1. Action de détacher une certaine quantité de feuilles d’un arbre pour permettre aux fruits de recevoir plus de lumière et de chaleur.
    • On pratique l’effeuillage de la vigne.
  2. État des arbres qui ont été effeuillés ou qui s’effeuillent.
  3. Spectacle, habituellement une danse, dans laquelle l’exécutant se déshabille doucement et sensuellement.
    • Ariel Levy épingle aussi ces dirigeantes de chaînes câblées, des femmes admirées dans leur secteur, qui produisent des émissions comme G-String Divas, dans lesquelles l’effeuillage est assimilé à une façon pour les femmes de « prendre leur vie en main ». — (« Pourquoi je veux être une femme objet », in Courrier International no 790-791 du 22 décembre 2005 au 4 janvier 2006)
    • « Je voulais faire quelque chose qui dise cela, alors j’ai commencé à penser à l’effeuillage, la nudité, enlever des choses d’une façon très artistique. Je viens du théâtre, et c’est une forme d’expression pour nous, une forme d’art. » — (« Erykah Badu s’effeuille devant la caméra pour son nouveau clip et suscite la controverse », Télémoustique, 31 mars 2010)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

État des arbres (1) :

SynonymesModifier

État des arbres (1) :
Spectacle (2) :

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier