einstecken

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de stecken (« mettre ») et de ein- (« préfixe indiquant une direction ou le fait de mettre dans quelque chose »).

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stecke ein
2e du sing. du steckst ein
3e du sing. er steckt ein
Prétérit 1re du sing. ich steckte ein
Subjonctif II 1re du sing. ich steckte ein
Impératif 2e du sing. steck ein!, stecke ein!
2e du plur. steckt ein!
Participe passé eingesteckt
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

einstecken \ˈaɪ̯nˌʃtɛkn̩\ transitif. (voir la conjugaison)

  1. Empocher, fourrer, prendre.
  2. Introduire, bourrer dans quelque chose.
    • Stecken Sie eine Kreditkarte in den Geldautomaten ein.
      Introduisez une carte de crédit dans le distributeur de billets.
  3. Brancher un appareil électrique.
  4. (Familier) Emprisonner, coffrer.
    • Der Richter ist nicht gut auf dich zu sprechen und steckt dich bestimmt ein.
      Le juge n'est pas content de vous et est déterminé à vous emprisonner.
  5. (Familier) Encaisser, essuyer un coup.

Note : La particule ein de ce verbe est séparable. Comme telle, elle est déplacée à la fin de la phrase dans la plupart des cas. Dans le participe passé, le préfixe ge- s'intercale entre la particule ein et le radical du verbe.

DérivésModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 456.
  • Harrap’s – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, p 86.