Voir aussi : Elend

AllemandModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen haut-allemand ellende, « étranger, d’un autre pays », la première partie est apparentée au grec ancien ἄλλος, (allos, « autre ») qui a donné le préfixe français allo-, la seconde est à rapprocher de Land, « pays ».

Adjectif Modifier

Nature Terme
Positif elend
Comparatif elender
Superlatif am elendsten
Déclinaisons

elend \ˈeːlɛnt\

  1. Misérable, pitoyable matériellement, physiquement ou mentalement.
    • Du siehst elend aus! - Tu as vraiment mauvaise mine !
    • Mir ist, ich fühle mich elend. - Je suis, je me sens tout mal fichu(e).
    • Sie wohnen in elenden Baracken. - Ils vivent dans des baraquements misérables.
    • (Péjoratif) So ein elender Kerl! / Er ist ein elender Lügner, Verräter. - Quel pauvre type ! / C’est un misérable menteur, traître.
  2. (Familier) Vachement, sacrément.
    • Das schmeckt elend gut! - C’est vachement bon !
    • Es ist heute elend heiß! - Aujourd’hui il fait une chaleur à crever !

PrononciationModifier

  • (Région à préciser) : écouter « elend [ˈeːlɛnt] »