FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Verbe dérivé de braser, avec le préfixe en- (plutôt que en-, braise, -er donné par le TLFi[1]).

Verbe Modifier

embraser transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’embraser)

  1. Mettre en feu.
  2. (Par analogie) Rendre d’une chaleur ardente.
    • Le soleil embrase l’air.
    • Atmosphère embrasée.
    • Julien debout sur son grand rocher regardait le ciel, embrasé par un soleil d'août. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1830, chapitre X)
  3. Illuminer à l’occasion d’une fête, d’une solennité.
    • Mais soudain, au bord occidental de l'immense dais noir, le soleil couchant reparaît un instant, sanglant, embrasant le camp entier d'une lueur surnaturelle. Les tentes semblent flamber, toutes rouges entre la plaine d'un vert invraisemblable et les nuages violacés, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 154)
  4. (Sens figuré) Emplir d’une passion ardente.
    • Après trois mois, je commençais à ne plus me contenter de la part qui m’était faite, et je caressais doucement la main d’Henriette en essayant de transborder ainsi les riches voluptés qui m’embrasaient. — (Honoré de Balzac, Le Lys dans la vallée, 1836)
  5. (Pronominal) Prendre feu.
  6. (Pronominal) (Sens figuré) Devenir un lieu d’agitation, de violences.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier