FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir En- « à l’intérieur de », et muraille.

NotesModifier

  • (XVIe siècle) Qui la voudroit emmurailler comme Strasbourg, Orleans ou Ferrare, il ne seroit possible, tant les frais et despens seroient excessifs. [1]

Verbe Modifier

emmurailler \ɑ̃.my.ʁa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enfermer dans une muraille.
    • Puisque l’on avait tant fait que de l’emmurailler [le corps de Vendôme à l’Escurial], il y pourrait demeurer. — (Saint-Simon, 331, 84)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Rabelais, tome II, page 148, cité dans Glossaire français

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (emmurailler)