FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de pocher avec le préfixe en-.

Verbe Modifier

empocher \ɑ̃.pɔ.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Mettre en poche, en parlant surtout de l'argent ou de toute chose précieuse.
  2. (Spécialement) (Péjoratif) Accaparer de l'argent disponible, avec empressement et avidité.
  3. (Figuré) (Familier) Supporter sans oser ou pouvoir y répondre, des paroles désagréables, des injures ou des coups.
    • Son chef lui adressa des mots très durs qu’il lui fallut bien empocher.
    • Il apprit alors que le boy avait donné de l'argent à un autre domestique pour acheter des pétards ; et son compagnon, en les brûlant, proclamait l'erreur du maître, trompé par de faux rapports. Le boy ne pouvant exiger de son maître des excuses publiques, avait trouvé ce moyen de reprendre de la face devant les témoins de la gifle empochée. — (Émile Bard, Les Chinois chez eux, 1899)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

Dans d’autres systèmes d’écriture : anpochae

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

empocher \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie ABCD)

  1. Empocher.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages ISBN 978-2906064645, page 236