empressé

Voir aussi : empresse

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin empressé
\ɑ̃.pʁe.se\

empressés
\ɑ̃.pʁe.se\
Féminin empressée
\ɑ̃.pʁe.se\
empressées
\ɑ̃.pʁe.se\

empressé

  1. Qui s’empresse, qui est zélé.
    • Ils étaient tous empressés autour de lui.
  2. Qui cherche par beaucoup de prévenances à se faire bien voir d’une autre personne.
    • Adolphe pouvait d'ailleurs passer , au début, pour le modèle des amants, tendre, empressé, inquiet dans la juste mesure ; […]. — (Anatole Claveau, La Parisienne, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.83)
    • Substantivement, : Il fait l’empressé auprès de cette femme.
  3. Qui met une sorte de hâte, de précipitation à faire quelque chose.
    • Il était d'ailleurs plus empressé que d'autres à acheter des grammaires et des dictionnaires, et il écrivait fièrement son nom à la première page. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 12)
  4. (Par analogie) Qualifie un air, des manières, des actions, des sentiments, etc., qui montrent de l'empressement, de la sollicitude.
    • Nous réservâmes aux nouveaux venus un accueil qui fut cordial et empressé, mais le temps n'était pas aux effusions et d'un commun avis, il fallait agir vite. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il a l’air empressé, les manières empressées.
    • Des vœux, des désirs empressés.
    • Des soins empressés.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe empresser
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
empressé

empressé \ɑ̃.pʁɛ.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe empresser.
    • Eh bien ! récemment l’on a découvert que cette dernière arcature avait été désajourée par un remplissage de seconde main, et l’on s’est empressé de restituer l’ordonnance primitive. — (Ferdinand de Roisin, La cathédrale de Trèves du 4e au 19e siècle, 1861, page 58)

RéférencesModifier