Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de emprunter.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
emprunt emprunts
\ɑ̃.pʁœ̃\

emprunt \ɑ̃.pʁœ̃\ masculin

  1. Action ou chose qu'on emprunte.
    • Un emprunt à la bibliothèque.
    1. Euphémisme, en parlant de vol, de plagiat.
    • Cet auteur a soin de cacher ses emprunts.
  2. (En particulier) Capitaux empruntés par un particulier, un État, une société financière.
    • Faire un emprunt à la caisse d'épargne.
    • La vie laborieuse, active, toute estimable, toute positive, d'un conseiller d'État, d'un manufacturier de tissus de coton ou d'un banquier fort alerte pour les emprunts, est récompensée par des millions, et non par des sensations tendres. — (Stendhal, De l'Amour, 1822, 1re préface de 1826)
    • Le surendettement a fortement augmenté depuis deux ans [...]. Principal accusé: le crédit revolving, ces emprunts qui peuvent se réutiliser au fur et à mesure des remboursements effectués. Bref, des emprunts que l'on ne rembourse jamais et dont les taux dépassent parfois les 20%. — (François-Xavier Devetter, Crédit (ir)responsable, dans Libération du 28 avril 2010)
  3. (Figuré) Caractérise une chose artificielle, forcée.
    • Beauté d’emprunt, sourire d’emprunt, vertus d’emprunt, etc.
  4. (Linguistique) Mot rapporté d'une langue à une autre ; emprunt lexical.
    • Le mot anglais rendez-vous est un emprunt au français.

SynonymesModifier

Quasi-synonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • emprunt sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier