Étymologie

modifier
Composé de en et de apparence.

Locution adverbiale

modifier

en apparence \ɑ̃n‿a.pa.ʁɑ̃s\

  1. Extérieurement ; autant qu’on peut en juger d’après ce qui paraît.
    • En apparence, ce turbulent apôtre des lumières fait contraste avec ses ancêtres confits en dévotion et abondants en patenôtres. Dès qu'on le regarde mieux, on retrouve vite chez lui la tare habsbourgeoise […]. — (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, page 60)
    • Dieudonné Djonabaye n'a rien en apparence d'un foudre de guerre. Calme et débonnaire, une corpulence de bon vivant dont la lourdeur est accentuée par des difficultés à se déplacer, rien en lui ne trahit un bagarreur constamment sur la brèche. — (Thierry Perret, Le temps des journalistes : L'invention de la presse en Afrique francophone, Éditions Karthala, 2005, page 172)
    • L’élan des grands manèges soulevant le cœur et faisant crier d’effroi les adolescentes dans la nuit bleue ne s'écarte qu’en apparence des loteries pauvrettes et des tirettes aux peluches à deux sous. — (Philippe Delerm, « Forain », dans Les mots que j'aime, Éditions Points, 2013)

Synonymes

modifier

Traductions

modifier