en bandoulière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De bandoulière (bande que l’on porte en diagonale pour tenir un objet).

Locution adverbiale Modifier

en bandoulière \ɑ̃.bɑ̃.du.ljɛʁ\

  1. Comme par une écharpe, un ruban ou une lanière, qui va d’une épaule au flanc opposé.
    • Elle était suivie d’une espèce de paysan, à cheval aussi, en veste de drap brun trouée aux coudes, une gourde en bandoulière, un pistolet pendant à la ceinture. — (Prosper Mérimée, Colomba, 1840)
    • En ce moment, Jasper Hobson saisit le fusil qu’il portait en bandoulière et se tint prêt à tirer. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Donc, ma trousse en bandoulière et ma boîte pleine de trésors, je revenais gaîment par la route, quand, aux portes de Dublin, j’aperçus une jolie fille de cinq à six ans, toute seule, qui pleurait. — (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)
    • […]; puis le vingt-cinq au soir, son sac d’outils en bandoulière et son baluchon sur l’épaule, il fit au bistro et à ses clients des adieux ironiques et rien moins que polis : — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Figuré) (Par analogie) Que l’on montre en permanence.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier