en un clin d’œil

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de en, un et clin d’œil.

Locution adverbiale Modifier

en un clin d’œil \ɑ̃.n‿œ̃ klɛ̃ d‿œj\

  1. En un moment ; en très peu de temps.
    • En un clin d’œil La Mole écarta les aiguillettes de son pourpoint, et tira de sa poitrine une lettre enfermée dans une enveloppe de soie. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Pendant de longs siècles, la maison resta bien fragile. […]. Les incendies fréquents, calamités de l'ancienne France, dévoraient des villages en un clin d’œil : […]. — (Octave Guelliot, Villages et maison des Ardennes, dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, Librairie Larose, 1937, vol. 8, p. 188)
    • Quelques gazelles qui étaient en train d'y paître, effrayées par notre apparition subite, détalent comme le vent et disparaissent en un clin-d’œil. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 111)
    • Et tout d’un coup, comme une masse, je m’abattis sur le colporteur que je bâillonnai et ligotai en un clin d’œil... — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • […] : je venais de trouver l’accordage et le riff, j'ai commencé à jouer et Charlie a chopé le rythme en un clin d’œil, et on s'est dit : « Hé, ça swingue», et donc tout le monde avait la banane. — (Keith Richards & ‎James Fox, Life, Robert Laffont, 2010, Bouquins/Segher, 2011)

TraductionsModifier