encyclopède

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) Dérivé regressif de encyclopédie, mot forgé par Voltaire pour désigner les auteurs de l’Encyclopédie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
encyclopède encyclopèdes
\ɑ̃.si.klɔ.pɛd\

encyclopède \ɑ̃.si.klɔ.pɛd\ masculin

  1. Encyclopédiste.
    • J’attends l’encyclopède d’Alembert, avec son imagination et sa philosophie. — (Voltaire, Lettre à Thiriot, 9 août 1756)
    • Bref, malgré ses protestations, Voltaire nous paraît bien avoir mis la main à l’encensoir de l’encyclopède comme à celui du prêtre hérétique : l’article Genève a été pour lui une nouvelle Lettre philosophique, où l’éloge de Genève, comme celui de l’Angleterre jadis, n’était qu’un prétexte pour critiquer la France, ses institutions et son clergé. — (Raymond Naves, Voltaire et l’Encyclopédie, 1938)
    • Le temps de l’Encyclopédie fut aussi celui des encyclopèdes prenant à peu de frais une vague teinture de toutes les sciences et s’en parant superbement. — (François López, Juan Pablo Forner et la crise de la conscience espagnole au XVIIIe siècle, 1976)


TraductionsModifier

RéférencesModifier