engourdissement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de engourdir avec le suffixe -ment.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
engourdissement engourdissements
\ɑ̃.ɡuʁ.dis.mɑ̃\

engourdissement \ɑ̃.ɡuʁ.dis.mɑ̃\ masculin

  1. Action d'engourdir, état de ce qui est engourdi.
    • A peine couchée, ou plutôt à peine endormie, elle sentait son bras droit tomber dans l'engourdissement, et elle ne se réveillait qu'au moment où cet engourdissement lui semblait gagner le cœur. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dans la tiède torpeur du réveil le père Jourgeot savoura ce délicieux engourdissement qui est comme la prise de conscience des bons sommeils réparateurs et des nuits tranquilles. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Cependant, les bras croisés et les yeux attachés à une carte des États-Unis tendue sur le tableau noir, il tomba bientôt dans une sorte d’engourdissement qui ressemblait à de la stupeur. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 224)
    • (Figuré)Elle tomba dans un engourdissement pénible à voir. Le soleil était obscur, la nature se voilait, les fleurs ne lui disaient plus rien. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

TraductionsModifier

RéférencesModifier