Étymologie

modifier
Dérivé de rôle, avec le préfixe en-.

enrôler transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’enrôler)

  1. Inscrire sur les rôles de l’armée de terre ou de mer.
    • Enrôler des soldats. - Enrôler des matelots.
    • On l’a enrôlé dans une compagnie d’infanterie.
  2. (Médecine) (Par extension) Inscrire dans une étude clinique.
  3. (Sens figuré) (Familier) Affilier à un parti, à un groupement, à une société, etc.
    • Une guerre au service d'une grande idée est la seule susceptible d'être comprise par un Berbère, c'est la guerre sainte, celle qui, sous le nom de djehad, permit aux Arabes d’enrôler les indigènes nord-africains sous les bannières de l'Islam […]. — (René Pottier, Saint Augustin le Berbère, page 249, Lanore, 2006)
    • Enrôler quelqu’un dans une troupe de comédiens ambulants.
    • Il s’est laissé enrôler dans notre syndicat.
  4. (Pronominal) Se faire inscrire sur les rôles militaires ou maritimes, en s’engageant à servir durant un temps déterminé.
    • […], tous les hommes en état de porter les armes furent mis en activité. On s'enrôla sur les places publiques ; on fabriqua des fusils et des piques. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Des guerrières, il s'en trouve et s'en trouvera partout. De la Soudanaise qui refuse de porter le voile à la Kurde qui s'enrôle comme soldat contre les djihadistes. — (Fawzia Zouari, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier