FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
enrobage enrobages
\ɑ̃.ʁɔ.baʒ\

enrobage \ɑ̃.ʁɔ.baʒ\ masculin

  1. Action d’enrober.
  2. Opération par laquelle on revêt les bougies composées d’acides gras à point de fusion un peu bas, d’une enveloppe très mince d’acide stéarique à point de fusion plus élevé[1].
  3. Action d’enduire de gélatine, de sucre, etc.
    • Les divers procédés appliqués à la conservation des viandes, tels que… l'enrobage à l'aide de la gélatine, du sucre, de la glycérine, le vide, les atmosphères artificielles… — (Journal officiel 12 juin 1874, page 3960, 2e colonne)
    • L'enrobage par les graisses nécessite des lavages qui détruisent le goût de la viande. — (Journal officiel 25 août 1876, page 6597, 2e colonne)
  4. (Agriculture, Hydraulique) Filtre d’enrobage.

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Moniteur universel, 18 juin 1867, page 760, 3e colonne

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (enrobage)