Voir aussi : entaillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Déverbal de entailler.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
entaille entailles
\ɑ̃.tɑj\
ou \ɑ̃.taj\

entaille \ɑ̃.tɑj\ ou \ɑ̃.taj\ féminin

  1. Coupure avec enlèvement de parties, faite dans une pierre, dans une pièce de bois, etc., soit pour y en emboîter une autre, soit pour quelque autre objet.
    • Il tira son couteau de sa poche, fit une large et profonde entaille à un des arbres auprès desquels s’était arrêtée la voiture. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • L’ouvrier se sert d’une lame courte et tranchante, engagée dans un manche d’os, avec laquelle il pratique, au bas de l’arbre, une entaille circulaire et assez profonde pour arriver jusqu’à l’aubier. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 174)
    • Ces vantaux étaient fortement unis par une barre qui se logeait dans une entaille réservée dans le parement du mur de droite lorsque la porte était ouverte […] — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (En particulier) Coupure faite dans un objet pour y laisser une marque.
    • La boulangère marquait chaque pain livré d'une petite entaille au couteau, une coche. On ne payait qu'à semaine échue. — (La Revue des deux mondes, Paris : Au Bureau de la Revue, 1959, p. 423)
    • Dans sa monographie comparative sur les pratiques administratives dans le nord-ouest de l'Allemagne au bas Moyen Âge, Mark Mersiowsky a accordé à l'utilisation des baguettes à entailles une place systématique au sein des dépenses seigneuriales. — (Natacha Coquery, François Menant & Florence Weber, Écrire, compter, mesurer: vers une histoire des rationalités pratiques, tome 1 & 2, Éditions Rue d'Ulm, 2006, p. 136)
  3. (Par extension) Coupure faite dans les chairs.
    • Il a reçu dans le bras un coup de sabre qui lui a fait une grande entaille.


TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe entailler
Indicatif Présent j’entaille
il/elle/on entaille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’entaille
qu’il/elle/on entaille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
entaille

entaille \ɑ̃.tɑj\ ou \ɑ̃.taj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de entailler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de entailler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de entailler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de entailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de entailler.

PrononciationModifier

ParonymesModifier

Voir aussiModifier

  • entaille sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • entaille dans le recueil de citations Wikiquote  

RéférencesModifier

AnagrammesModifier