Ouvrir le menu principal
Voir aussi : entre deux, entredeux

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir entre- et deux

Nom commun Modifier

Invariable
entre-deux
\ɑ̃.tʁə.dø\
 
Un entre-deux au basket

entre-deux \ɑ̃.tʁə.dø\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Partie qui est au milieu de deux choses avec lesquelles elle a relation ou contiguïté.
    • En effet, deux cartes tenaient les entre-deux des fenêtres. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • On a ôté l’entre-deux qui séparait ces deux chambres.
    • Dans l’entre-deux de ces deux pilotis.
    • L’entre-deux des épaules.
    • Le moindre détail rustique s’agrandit sur le fond glauque de la mer toujours présente au détour des sentiers, dans l’entre-deux des toits, l’ébrèchement des murs, au fond d’une ruelle. — (Alphonse Daudet, La moisson au bord de la mer, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 214.)
    • Moment de l'entre-deux où l'on sait ce que l'on laisse derrière soi sans pouvoir anticiper ce qui sera. — (Bruno Chenu, Disciples d'Emmaüs, Bayard, Paris, 2003, p. 124)
      • (Absolument)On a mis une ferrure pour remplir l’entre-deux.
  2. (Couture) Bande de dentelle, de tulle, de broderie qui sépare ou qui réunit les deux parties d’un tissu.
    • C’était un bonnet dont la passe, très ornée, se composait d’étroits bouillonnés alternant avec des entre-deux brodés. Aussi s’appliquait-elle, muette, soigneuse, repassant les bouillonnés et les entre-deux au coq, un œuf de fer fiché par une tige dans un pied de bois. — (Émile Zola, L'Assommoir, éd. Charpentier, 1879, chap. 5, p. 184)
    • Comprenez-moi, madame Erminia ! Je veux faire un entre-deux de dentelle, semblable à cet autre là-bas, sur l’autel du Sacré-Cœur. — (Dino Buzzati, Le Chien qui a vu Dieu, dans le recueil L’Écroulement de la Baliverna, 1958 ; traduit de l’italien par Michel Breitman, 1960, p. 45)
  3. (Basket-ball) Lancer du ballon par l’arbitre à la verticale du rond central et à mi-distance de deux adversaires, pour engager la partie et dans quelques autres situations particulières.

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier