entrelacer

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de lacer avec le préfixe entre-.

Verbe Modifier

entrelacer \ɑ̃.tʁə.la.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enlacer l’un dans l’autre.
    1. En parlant des choses.
      • Entrelacer des branches d’arbres l’une dans l’autre.
      • Entrelacer les cheveux de rubans, de fleurs, de perles, de diamants.
      • Des branches qui s’entrelacent. — Des chiffres entrelacés.
      • Mais toujours la pensée de l’absente était indissolublement mêlée aux actes les plus simples de la vie de Swann — déjeuner, recevoir son courrier, sortir, se coucher — par la tristesse même qu’il avait à les accomplir sans elle, comme ces initiales de Philibert le Beau que dans l’église de Brou, à cause du regret qu’elle avait de lui, Marguerite d’Autriche entrelaça partout aux siennes. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 141)
      • Le fils du pharmacien, petit noceur à figure de cocher, entrelaçait des initiales sur un napperon, et le gros Glaume, veuf à marier, remplissait de laine alternativement magenta et vieil or les quadrillages d’une pantoufle. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 79)
    2. (Par extension) En parlant des personnes.
      • Ces martyrs allaient à la mort entrelacés.
      • Au moment du naufrage, ils se tenaient entrelacés.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier