Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1928) Du grec ancien ἐργάτης, ergátês (« travailleur »), avec le suffixe -if.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ergatif ergatifs
\ɛʁ.ɡa.tif\

ergatif \ɛʁ.ɡa.tif\ masculin

  1. (Linguistique) Cas grammatical utilisé pour indiquer le sujet d’un verbe transitif, diffèrent de celui utilisé pour indiquer le sujet d’un verbe intransitif.
    • En basque il y a douze cas : l’absolutif (sujet d’un verbe intransitif), l’ergatif (sujet d’un verbe transitif), etc.
    • Dans l’expression basque, « gizonak txakurra badu » (l’homme a un chien), « gizonak » est l’ergatif de « gizon » (homme) et sujet de la forme conjuguée « badu » du verbe transitif « ukan » (avoir).
    • Dans l’exemple suivant en basque, le sujet du verbe transitif porte le cas ergatif, alors que le sujet du verbe intransitif ainsi que le COD du verbe transitif ont un marqueur absolutif :
Intransitif Transitif
Phrase Gizona etorri da.
(L’homme est arrivé.)
Gizonak mutila ikusi du.
(L’homme a vu le garçon.)
Sens Gizon-a
homme-abs
etorri da.
est arrivé
Gizon-ak
homme-erg
mutil-a
garçon-abs
ikusi du.
a vu

NotesModifier

Les cas grammaticaux typiques
Langue accusative Langue ergative
Transitif Intransitif Transitif Intransitif
Actif Passif Actif Antipassif
Agent Nominatif Oblique Nominatif Ergatif Absolutif Absolutif
Patient Accusatif Nominatif Absolutif Oblique

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ergatif
\ɛʁ.ɡa.tif\

ergatifs
\ɛʁ.ɡa.tif\
Féminin ergative
\ɛʁ.ɡa.tiv\
ergatives
\ɛʁ.ɡa.tiv\

ergatif \ɛʁ.ɡa.tif\

  1. (Grammaire) Qualifie un verbe potentiellement transitif ou intransitif qui dans les deux cas conserve le sens de son action sur l’actant.
    • Contrairement au verbe boire qui est inergatif (« l’eau bue » est différent de « l’eau buvante »), fondre est ergatif (« la glace fondue » était de « la glace fondante »).
    • Tandis que le sujet d'un verbe non ergatif est sujet déjà au niveau de la structure profonde (il n'y a pas d’objet direct ; exemple typique Jean a téléphoné), le sujet d’un verbe ergatif remonte à un objet direct en structure profonde, toutefois sans en avoir la forme ni en occuper la position. — (J.L.L.d’Artrey, Revue de linguistique française, Le Français moderne, Volumes 65 à 66, 1997)
  2. (Linguistique) (Par extension) Qualifie une construction syntaxique impliquant un verbe transitif dont le sujet porte un marqueur d'ergatif (cas grammatical) (et dont le complément d’objet est généralement à l’absolutif).
  3. (Linguistique) (Par extension) Qualifie une langue qui utilise des constructions ergatives (langue à alignement ergatif-absolutif).
    • La langue basque (euskara) est une langue parlée au Pays basque. [...] De type ergatif et agglutinant, le basque, appelé aquitain dans l'Antiquité, représente la langue la plus ancienne d'Europe occidentale.
    • → voir langue ergative


SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   ergatif figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : syntaxe.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier