FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin scabellum (« petit banc ») qui donne le moyen français scabel → voir escabelle et escabelon.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
escabeau escabeaux
\ɛs.ka.bo\
 
Un escabeau. (1)
 
Un escabeau. (2)

escabeau \ɛs.ka.bo\ masculin

  1. (Mobilier) Siège de bois sans bras ni dossier.
    • Il dit à sa femme d’approprier leur chambre, qu’est par en bas ; il fait du feu dans la cheminée, allume deux chandelles, place deux chaises d’un côté de l’âtre, et met de l’autre côté un escabeau. — (Honoré de Balzac, Un Drame au Bord de la Mer, 1835)}
    • Un tapissier… Ce n’est pas la peine de s’imaginer des scénarios tordus délirants avec des gendarmes ultra-sexys faisant une haie d’honneur, me présentant un homme torse nu en salopette sur un escabeau avec son couteau à maroufler dans la main droite et une rose entre les dents. — (Christelle Williatte, Variations sur la tache, 2019)
    • Autour de ce poêle se trouvaient un vieillard sur une chaise et, sur des escabeaux, trois individus pensifs et mal vêtus. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. Échelle autoportante grâce à sa forme en V inversé lui donnant en tout quatre pieds.
    • Dès que vous aurez fini avec votre escabeau, cher ami, vous serez gentil de me le prêter… — (Morris, Lucky Luke 21 — Les collines noires, 1969, page 28)
    • Donald, un grand gaillard afro-américain, monte trois marches d’un escabeau pour me montrer à quelle hauteur l’eau s'est élevée lorsque les digues municipales ont cédé. — (L'actualité, 6 août 2010)

SynonymesModifier

siège :

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier