escarmouche

Voir aussi : escarmouché

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 1360) De l’italien scaramuccia (« petit engagement entre des tirailleurs isolés ou des détachements de deux armées »)[1] ou de l’ancien français escharmuche.
  1. L’italien est attesté au début du quatorzième siècle sous la forme schermugio, pluriel scaramugi et est peut-être issu du longobard *skirmjan (« protéger » → voir escrime), avec une finale mal expliquée[1].
  2. Le mot ancien français serait issu de escremie, escarmie « lutte » avec un suffixe inexpliqué[1].
  3. Du Cange[2] l’apparente à eschargaitier (« guetter, épier, tendre un piège » → voir échauguette), composé de *skara (« détachement, section » -, ancien français eschiele, scare, allemand Schar) et gaitier (« guetter ») ; la première partie du mot est identique, la seconde mucier, mucher (« se cacher, se mettre en embuscade ») qui explique la finale.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
escarmouche escarmouches
\ɛs.kaʁ.muʃ\

escarmouche \ɛs.kaʁ.muʃ\ féminin

  1. (Militaire) Combat entre de petits détachements ou entre des tirailleurs, lorsque deux armées sont proches l’une de l’autre.
    • Si on les questionnait, leur maître leur avait ordonné de dire que la litière appartenait à lady Rowena, et qu’elle était momentanément occupée par un de leurs camarades blessé dans l’escarmouche. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Après cette escarmouche, nous remontâmes la rivière jusqu’à quinze milles et nous détruisîmes les villages et les plantations sur les deux rives. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • A l'arrivée des Anglois, aucuns compagnons saillirent, et il y eut par diverses fois, de gaillardes escarmouches. — (Jean Alexandre C. Buchon, Collection des Chroniques Nationales Françaises - XVe siècle, 1827, page 263)
  2. (Figuré) Contestation, dispute.
    • Il y avait dans cette petite guerre d’escarmouche qu’il lui livrait des points où il touchait malheureusement assez juste. — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • La première escarmouche se produit avec la discussion relative aux crédits nécessités par la création de deux ministères nouveaux : celui des Postes et Télégraphes et celui des Beaux-Arts. — (Alexandre Zévaès, Histoire de la Troisième République 1870 à 1926, Éditions Georges-Anquetil, 1926, page 209)
  3. (Jeux) Dans les jeux de guerre, échelle à laquelle un pion représente un combattant et un tour de jeu quelques dizaines de secondes.

SynonymesModifier

Échelle d'un jeu de guerre

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe escarmoucher
Indicatif Présent j’escarmouche
il/elle/on escarmouche
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’escarmouche
qu’il/elle/on escarmouche
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
escarmouche

escarmouche \ɛs.kaʁ.muʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de escarmoucher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de escarmoucher.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de escarmoucher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de escarmoucher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de escarmoucher.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier