FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1534) De l’italien scarpino[1] dérivé de scarpa (« chaussure » → voir escarpe).
Faisait eschapin[2] au XIIe ; mot apparenté[3][4], à escafe et à l’arabe اسكف, îskaf (« cordonnier »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
escarpin escarpins
\ɛs.kaʁ.pɛ̃\
 
Une paire d'escarpins (1).
 
Une paire d'escarpins (2) roses.

escarpin \ɛs.kaʁ.pɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Soulier découvert et à simple semelle.
    • Léon, le lendemain, fenêtre ouverte et chantonnant sur son balcon, vernit lui-même ses escarpins, et à plusieurs couches. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Nous sommes les petits lapins,
      Gens étrangers à l’écriture
      Et chaussés des seuls escarpins
      Que nous a donnés la Nature.
      — (Théodore de Banville, Les Lapins)
  2. Soulier féminin découvert, rigide et à talons hauts.
    • À l'intérieur, trois douzaines et demie de paires de souliers alignés étincellent. Des ballerines blanches. Plusieurs sortes d’escarpins noirs, des sandales vernies, des chaussures brunes à lacets qui font penser à Mary Poppins, des richelieus, des tongs, des Converse rouges. — (Geneviève Brisac, Dans les yeux des autres, Éditions de l'Olivier, 2014, chap.15)

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier