Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Circa 980) escarn. Probablement un déverbal de escharnir, mais les deux sont attestés pour la première fois dans le même texte (La Passion du Christ de Clermont, circa 980)
Apparentée au portugais escárnio, espagnol escarnio, italien scherno, schernire, ancien occitan esquern.

Nom commun 1 Modifier

eschar \Prononciation ?\ masculin

  1. Moquerie, raillerie, plaisanterie.
    • La n’ot eschar ne guab ne ris — (Le Roman de Troie, édition de Constans, tome II, p. 110, c. 1165)
  2. Dérision.
  3. Honte.

VariantesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun 2Modifier

eschar \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de essart.

Adjectif Modifier

eschar \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de eschars.

RéférencesModifier