Étymologie

modifier
De l’italien scroccare (« voler ») (1558). De l’italien crocco (« décrocher, écornifler »).

escroquer \ɛs.kʁɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tirer quelque chose de quelqu’un par fourberie, par dol et manœuvres frauduleuses.
    • Il m’a escroqué cent cinquante euros, sous prétexte de me les emprunter.
    • Il m’a escroqué une montre, un cheval.
  2. Voler quelqu’un par des moyens frauduleux.
    • Arrêt de la Cour du Parlement, qui condamne une quidane, connue sous le nom de la femme des Ormes, à être attachée au carcan à la place Saint-Michel, et au bannissement pendant neuf ans, pour avoir escroqué différentes marchandises chez une lingère. (Du 24 janvier 1775.) — (Hippolyte Monin, L'état de Paris en 1789: études et documents sur l'ancien régime à Paris, Paris : chez D. Jouaust, Charles Noblet & Maison Quantin, 1889, p. 95)
    • (Absolument) Il escroque tant qu’il peut, partout où il peut.

Synonymes

modifier

→ voir arnaquer

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier