Étymologie

modifier
(1690) Dérivé de escroquer, avec le suffixe -ie.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
escroquerie escroqueries
\ɛs.kʁɔ.kʁi\

escroquerie \ɛs.kʁɔ.kʁi\ féminin

  1. Action d’escroquer.
    • Il était au courant de toutes les escroqueries classiques. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • « Honnêtement, ça relève du Ponzi », a lâché Gabriel Attal en référence au schéma d’escroquerie des pyramides de Ponzi. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 24 novembre 2022, page 2)
    • Acheter une semaine d’occupation par an dans une belle résidence au bord de la mer, pendant 99 ans ? C’est le principe du « timeshare » (immobilier en jouissance à temps partagé), qui a donné lieu à de nombreuses escroqueries. — (journal Le Télégramme, édition Morlaix, 29 juillet 2022, page 24)
    • « Son mari n’est pas revenu » et Masha a intenté un procès pour escroquerie à la voyante pour récupérer son argent. Mais lors de l’audience, elle avoue au juge ne pas avoir accompli le rituel correctement faute de godemichet. — (AFP, Une voyante, un godemichet et un mari superflu, Le Journal de Montréal, 28 novembre 2020)
  2. (Droit) Vol commis par des moyens frauduleux.
    • C'est dans un café là-bas que l’agent Rainblot prétend avoir entendu les deux youps qui causaient de l’affaire d’escroquerie... cette femme Wasserman qui remontait de Lyon... — (Romain Slocombe, Sadorski et l'ange du péché, Éditions Robert Laffont, 2018)

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier

Références

modifier