Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Traduction du grec ancien πνεῦμα ψιλόν, pneuma psilon, « simple souffle ».

Locution nominale Modifier

esprit doux \ɛs.pʁi du\ masculin

  1. Signe diacritique notant l’absence de souffle, noté comme une apostrophe (᾿) au-dessus d’une voyelle.
    • C’est l’esprit doux du grec placé dans la ligne, qui servira à rendre l’élif hamzé ou le hamzah arabe, de même que l’élif des autres langues sémitiques, lorsque leur orthographe demande qu’on les exprime dans une transcription régulière. — (Andreas August Ernst Schleiermacher, De l’influence de l’écriture sur le langage, 1835)

NotesModifier

Contrairement à l’esprit rude qui note le h aspiré, l’esprit doux note l’absence d’un tel phonème. Son utilité était plus grande autrefois, lorsque l’écriture grecque ne contenait pas d’espacement entre les mots puisqu’il s'inscrit toujours au début du mot.
Exemple avec un υ :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier