FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin exaratus, participe de exaro (enlever, déterrer en labourant).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
essart essarts
\ɛ.saʁ\

essart \ɛ.saʁ\ masculin

  1. Terre qu’on a déboisée pour la défricher.
    • Les clairières des forêts calcaires ont la flore des essarts; celles des forêts marneuses ont la flore des ruz marneux. A cette dernière viennent s'ajouter les sceaux de Salomon et les prêles des forêts, le chèvrefeuille à fruits bleus. — (Bulletin de la Société neuchâteloise de géographie, vol. 18-19, Neuchâtel, 1907, p. 38)
    • Il semble, d'après les exemples ci-dessus, que le régime juridique de l’essart ne soit pas le même que celui des rizières.— (André-Georges Haudricour, La technologie, science humaine: recherches d'histoire et d'ethnologie des techniques, 1988, page 239)
    • L’essart ne permet d'obtenir que quelques récoltes, avant de disparaître sans que l'on ait pu réellement prévoir sa durée de vie ou ses résultats agronomiques. — (Pascale de Robert, Apprivoiser la montagne: portrait d'une société paysanne dans les Andes (Venezuela), IRD Éditions, 2001, page 200)
  2. Taillis qu’on défriche après chaque coupe.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier