FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De l’occitan estanhon dérivé de estanh (« étain ») avec le suffixe -on, à cause de l'étamage.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
estagnon estagnons
\ɛs.ta.ɲɔ̃\

estagnon \ɛs.ta.ɲɔ̃\ masculin

  1. Récipient cylindrique en étain, en cuivre ou fer étamé, souvent clissé, utilisé dans le Midi pour contenir les huiles, les essences aromatiques.
    • Les uns s’étaient armés de branchages ; certains tapaient sur des estagnons, d'autres arrivaient tenant des torches allumées qu'ils avaient trempées dans l'huile de palme, quelques-uns avaient des pelles… — (Ousmane Sembène, Ô pays, mon beau peuple !, Pocket, 1957, p. 146.)
    • Quand je suis bien savonné et bien rincé, il me reste généralement plus d’une moitié d’un estagnon d’eau douce, alors je lave Brutus avec de la bourre de bourse de coco. — (Henri Charrière, Papillon, Laffont, 1969, éd. Le Livre de Poche, p. 452.)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier