Voir aussi : Evan, evän

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen breton euaff[1].
Mentionné dans le grand dictionnaire français-breton de François Vallée (1931, page 70b) : eva.
À comparer avec les verbes yfed en gallois, eva en cornique, ibid en vieil irlandais.
Issu du celtique *φib-o-, qui remonte à l’indo-européen *píph₃eti, forme redoublée du radical *peh₃-, duquel procèdent le latin bibere, l’albanais pi et le sanskrit पिबति, píbati.[2]

Verbe Modifier

evañ \ˈeːvã\ transitif direct (conjugaison), base verbale ev-

  1. Boire.
    • Deus dʼeva eur bannah. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 31)
      Viens boire un verre.

Variantes dialectalesModifier

ComposésModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Ranko Matasović, Etymological Dictionary of Proto-Celtic, Leyde, Brill, 2009, p. 130.