ex nihilo

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ex nihilo (« de rien »).

Locution adverbiale Modifier

Invariable
ex nihilo
\eks ni.i.lo\

ex nihilo \eks ni.i.lo\ invariable

  1. En partant de rien, sans s’appuyer sur quoi que ce soit.
    • — Ambert a moins de réalité que le cimetière de Picpus. Nous avions trop présumé de cette ville. Nous ne parviendrons pas à l’engrosser d’un événement… Tenez !… Écoutez-moi ça… Contemplez ce sommeil… Soyez présents à ce rien… Non, non ! Je n’ai jamais admis la création ex nihilo. — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, pages 133-134)
    • Les Physiologues d'Ionie énoncent la loi d'invariance universelle :«  Rien ne se crée, rien ne se perd », qui exclut l'idée de commencements absolus, de création ex nihilo, d'eschatologie finale sans périodique retour. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1966)
    • La ville de Brasilia a été créée ex nihilo. : On a choisi un emplacement vierge de toute construction pour la bâtir.
    • Descartes a conçu sa philosophie du cogito ex nihilo. : il ne s’est pas appuyé sur les concepts et définitions de ses prédécesseurs mais a fait œuvre totalement nouvelle.

VariantesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ex nihilo (« de rien »).

Locution adverbiale Modifier

ex nihilo invariable

  1. Ex nihilo.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De ex et nihilo.

Nom commun Modifier

ex nihilo

  1. Ex nihilo.
    • Ex nihilo nihil, in nihilum posse reverti.
      Aucune chose ne peut venir de rien, ni retourner à rien.