excédant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent de excéder. L’adjectif au sens « qui dépasse une limite donnée » a précédé le mot excédentaire, qui est très tardif (années 1890).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin excédant
\ɛk.se.dɑ̃\

excédants
\ɛk.se.dɑ̃\
Féminin excédante
\ɛk.se.dɑ̃t\
excédantes
\ɛk.se.dɑ̃t\

excédant \ɛk.se.dɑ̃\ masculin

  1. (Figuré) Qui excède moralement, très exaspérant, très usant.
    • Il était consterné, anéanti. Sa femme, celle-ci, toutes les mêmes, débordantes, envahissantes, excédantes. Il eut un moment envie de prendre son chapeau et de s’élancer dehors. — (Louis Edmond Duranty, Les Combats de Françoise du Quesnoy, E. Dentu, 1873, page 79)
    • Alors, doucement, elle essaya de lui expliquer combien étaient ridicules et excédantes ces éternelles considérations sur la Femme. — (Blandine de Caunes, L’involontaire, Stock, 1976, page 145)
  2. (Vieilli) ou (Rare) Qui excède une limité donnée, excédentaire.
    • [...] si les températures sont égales, mais si la molécule n contient plus de chaleur que la molécule égale m, c’est-à-dire si la température de m étant v, celle de n est v + Δ, une portion de la chaleur excédante passera de n à m. — (Joseph Fourier, Théorie analytique de la chaleur, F. Didot père et fils, 1822, page 41)
    • On voit que le point essentiel pour éteindre une dette, c’est, tout bonnement, de réduire les dépenses et d’y employer les recettes excédantes. — (Jean-Baptiste Say, Traité d’économie politique, Livre 3, O. Zeller, 1841, page 555)
    • Pour le séchage en grande quantité, on peut s’offrir un déshumidificateur, qui, comme l’indique son nom, capte l’humidité excédante. — (Jean-Pierre Galland, Fumée clandestine, Éditions du lézard, 1995, page 261)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
excédant excédants
\ɛk.se.dɑ̃\

excédant \ɛk.se.dɑ̃\ masculin

  1. (Désuet) Variante orthographique de excédent.
    • J’avais su mettre assez d’ordre dans ma gestion pour que M. le comte trouvât de l’amélioration dans ses recettes sans se douter que certains excédants payaient les amusements de Roger et les charités de madame. — (George Sand, Les Deux Frères, 1875, chapitre 1)

Note d’usage : cette variante peut apparaitre dans des textes récents, probablement dans un grand nombre de cas par coquille typographique. N’étant plus référencée par les dictionnaires actuels courants (elle l’était dans certains dictionnaires du XIXe siècle[1]), elle peut être vue maintenant comme une faute d’orthographe.

TraductionsModifier

→ voir excédent

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe excéder
Participe Présent excédant
Passé

excédant \ɛk.se.dɑ̃\

  1. Participe présent de excéder.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier